Allocation de rentrée scolaire : une modulation est nécessaire

Allocation de rentrée scolaire : une modulation est nécessaire

L’allocation de rentrée scolaire est versée aujourd’hui même à plus de deux millions huit cent mille familles bénéficiaires. Cette allocation permettra aux familles modestes d’alléger le coût de la rentrée scolaire, qui ne se résume pas à l’achat de fournitures scolaires mais comprend aussi des dépenses vestimentaires ou d’équipement.

La FCPE demande que le montant de l’ARS soit modulé en fonction du niveau de formation ou d’études des enfants. En effet, le coût de la rentrée scolaire est plus élevé au lycée et en particulier dans l’enseignement professionnel, du fait de l’obligation de disposer d’un équipement professionnel spécifique en matière d’outillage et de vêtements spécifiques.

Néanmoins, la FCPE rappelle que le coût de la rentrée scolaire dépend pour beaucoup des exigences des enseignants qui sont prescripteurs en matière de fournitures. La FCPE déplore chaque année l’allongement de la liste des fournitures exigées, y compris en maternelle, et la systématisation du recours à des cahiers d’exercice ou de travaux dirigés.

Elle invite d’autant plus à la modération que le volume de cahiers prescrit est disproportionné par rapport à l’usage effectif qui en est fait au cours de l’année, ce qui conduit à un véritable gaspillage non seulement financier mais aussi écologique.

La FCPE demande au gouvernement d’engager une concertation sur le coût de la rentrée scolaire et la modulation de l’ARS.

mis en ligne le lundi 20 août 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats