Avis favorable du Conseil supérieur de l’Education au décret sur les parents

Avis favorable du Conseil supérieur de l’Education au décret sur les parents

Le décret instituant un "statut" pour les parents d’élèves dans la communauté éducative, attendu depuis des mois, a reçu lundi un "avis favorable" du Conseil supérieur de l’Education (CSE), instance représentative et consultative, a annoncé le ministère de l’Education.

"Issu d’une large concertation, unanimement reconnue par les partenaires sociaux, et ayant bénéficié des réflexions et recommandations d’un rapport d’étape des inspections générales, le projet de décret a recueilli un avis favorable du Conseil supérieur de l’Education avec 48 voix pour, 3 contre et 2 abstentions" a annoncé le ministère dans un communiqué.

Ce décret, selon l’Education nationale, "met en avant les droits des parents en garantissant des rencontres parents-professeurs, en instituant des réunions formelles de début d’année pour les parents d’enfants nouvellement inscrits et pour la préparation de l’orientation (...)".

Il reconnaît aussi "l’importance du rôle des associations de parents d’élèves, en explicitant leurs droits d’informer, de communiquer, de disposer de moyens (panneaux, affichages, éventuellement locaux)".

Le décret permet également aux organisations représentatives au niveau départemental, académique ou national "d’intervenir dans tous les établissements d’enseignement publics"

Il reconnaît enfin le rôle de médiation que les parents peuvent assurer à l’égard du directeur ou du chef d’établissement à la demande d’un ou des parents concernés.

Les trois fédérations de parents d’élèves, la FCPE (gauche), la Peep et l’Unapel (privé) avaient à maintes reprises protesté contre le retard pris sur ce texte annoncé par François Fillon en mai 2005.

mis en ligne le mardi 11 juillet 2006
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats