Le collectif Pas de 0 de conduite demande au gouvernement de renoncer à la détection des enfants à problème

"Des valeurs fondamentales de la société sont remises en cause. Les plus de 120 000 signataires qui nous ont rejoints ne s’y sont pas trompés...

Les initiateurs de l’appel, « Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans », avec l’ensemble des signataires, souhaitent rappeler les valeurs qu’ils défendent : le refus du déterminisme : Tout ne se joue pas avant 3 ans ; le refus du conditionnement : Un humain, adulte ou enfant n’est pas un organisme programmé et programmable ; le refus de voir notre système médical de prise en charge de la petite enfance et de la santé mentale utilisé à des fins de surveillance et non plus seulement à des fins de soins ou de prévention ; leur attachement au secret professionnel... ; leur attachement à la conception prévenante de la prévention (et non prédictive) attentive aux familles ne remettant pas en cause la confiance envers les soignants".

Le collectif, qui revendique 130 000 signatures, demande au gouvernement " de renoncer à faire figurer dans tout plan gouvernemental à venir sur la prévention de la délinquance (sphère de la justice) toute disposition qui envisagerait des politiques de détection d’enfants présentant une pathologie supposée (sphère de la santé) ; de renoncer aussi à toute disposition qui porterait atteinte au secret professionnel, comme l’institution d’un carnet de comportement".

Communiqué

mis en ligne le mercredi 22 mars 2006
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats