Nicolas Sarkozy a signé un protocole départemental expérimental visant à renforcer la sécurité au sein des collèges des Hauts-de-Seine -

Nicolas Sarkozy a signé un protocole départemental expérimental visant à renforcer la sécurité au sein des collèges des Hauts-de-Seine avec

Monsieur Michel Delpuech, Préfet des Hauts-de-Seine

Monsieur Claude Michellet, Inspecteur d’Académie, Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale des Hauts-de-Seine

Monsieur Jean Chabrol, Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Contrôleur général

le vendredi 24 février à l’Hôtel du Département, Nanterre

« Je crois pour ma part qu’il ne faut pas opposer la pédagogie à la sécurité. On ne doit pas avoir peur à l’école, ça c’est ma conviction absolue. Je parle autant pour les enfants, qui doivent évidemment être protégés, que pour les enseignants qui ont un métier difficile, mais qui n’ont pas à se transformer en victimes, pas plus qu’en justiciers » déclarait Nicolas Sarkozy, lors de la présentation des mesures de prévention en milieu scolaire le 3 février 2006 à Courbevoie.

Fort de ce constat et conscient des menaces qui pèsent dans l’enceinte même des collèges, Nicolas Sarkozy a décidé d’agir pour lutter contre toute forme de débordement avant que la situation n’empire. Prévention et dissuasion forment le leitmotiv de cette mesure unique en France. Pour ce faire, le Président du Conseil général des Hauts-de-Seine a signé avec Monsieur Michel Delpuech, Préfet des Hauts-de-Seine, Monsieur Claude Michellet, Inspecteur d’Académie, Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale des Hauts-de-Seine et Monsieur Jean Chabrol, Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Contrôleur général, un protocole qui désigne un policier référent par circonscription de sécurité publique, mis à la disposition des collèges. Il s’agit de mener une action commune et résolue afin de lutter contre les situations et les actes qui portent atteinte à la sécurité des personnes et des biens dans les collèges du département.

Respectueux des engagements pris le 3 février 2006 à Courbevoie, le Président du Conseil général des Hauts-de-Seine met donc en place des « correspondants de la Police prêts à aider » les chefs d’établissements, les enseignants, les conseillers d’éducation, les parents d’élèves, les élèves sur tous les sujets de sécurité. Ce protocole de coopération a pour vocation d’établir un cadre départemental expérimental de coopération visant à renforcer la sécurité au sein des collèges publics des Hauts-de-Seine et à participer à la mise en œuvre d’actions de prévention des violences.

« Réussir l’éducation des 75 000 collégiens du Département est probablement l’une des plus belles ambitions que nous devons avoir »

PROTOCOLE

mis en ligne le samedi 25 février 2006
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats