Le redoublement en CP et ses dégâts

"Solution injuste, inefficace sur le plan pédagogique et coûteuse", le redoublement concerne pourtant 1 élève sur 20 au C.P. Thierry Troncin (IREDU) étudie le phénomène et sa perception par les enseignants, les parents et les enfants.

Bien que les études internationales établissent que les pays où le redoublement n’existe pas (Europe du nord, Japon) sont ceux où les résultats sont les meilleurs, le redoublement continue à jouir d’un véritable statut dans le système scolaire français.

L’étude de T. Troncin établit que "les redoublants de CP resteront plus faibles que leurs pairs" tout au long de leur scolarité : seulement 1 sur 10 obtiendra un bac technologique ou général. La majorité des enseignants de CP, les familles croient encore en ses vertus. Le redoublement s’affiche encore comme une solution. En CP, la notion de cycle a du mal à passer. http://www.u-bourgogne.fr/IREDU/sem18054.pdf

mis en ligne le jeudi 16 juin 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats