Non à l’article 4 de la loi du 23 février 2005

Communiqué

La FCPE a, dès la première heure, participé à l’appel des historiens contre l’article 4 de la loi du 23 février 2005 qui inscrit dans les programmes scolaires la reconnaissance du « rôle positif de la présence française outre-mer et notamment en Afrique du Nord... ».

Alors que la majorité parlementaire campe sur ses positions, malgré le rappel à l’ordre du Président de la République, la FCPE s’associe à tous ceux qui demandent l’abrogation de cet article.

Dans un pays démocratique, il ne peut y avoir d’histoire officielle définie par le pouvoir politique, c’est le propre des régimes totalitaires.

Laissons aux historiens le soin d’écrire l’histoire et de l’enseigner.

Elle appelle les parents à signer et faire signer les pétitions pour l’abrogation sur le site internet : http://www.abrogation.net

mis en ligne le mercredi 14 décembre 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats