Le nouveau dispositif de remplacement dévoilé

Le ministère de l’Education nationale vient d’adresser une lettre aux chefs d’établissement détaillant le nouveau dispositif de remplacement entré en vigueur dans les collèges et les lycées en cette rentrée.

Le ministère précise d’entrée de jeu que ce dispositif ne vise pas à demander aux professeurs de faire de la "garderie" ou d’enseigner une autre matière que la leur.

Le remplacement ne devra pas dépasser les cinq heures supplémentaires par semaine et par enseignant et soixante heures par année scolaire.

Ces heures seront rémunérées à un taux plus élevé que les autres. La mesure prévoit de faire appel aux professeurs disponibles pour effectuer des enseignements conformes à leur qualification.

Chaque professeur volontaire pourra ainsi utiliser ces créneaux vacants pour enseigner sa discipline. Un professeur de français absent pourra donc être remplacé soit par un autre professeur de français soit, par exemple, par un professeur d’anglais pour un enseignement de sa matière.

Ce type de remplacement ne sera appliqué que pour les absences d’une durée maximale de 15 jours et basé sur le volontariat jusqu’au 1er janvier prochain.

Ensuite le dispositif deviendra obligatoire avec possibilité pour un proviseur de désigner d’office les remplaçants.

Source : AP, Nouvel Obs

mis en ligne le mardi 13 septembre 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats