Les médiateurs dans les collèges

Quelles sont leurs missions et leurs actions ?
-  

Les médiateurs éducatifs entretiennent des liens permanents et privilégiés avec les élèves afin de favoriser le dialogue, prévenir les conflits et d’éduquer au respect mutuel de la règle au sein de l’établissement.

A l’écoute des collégiens
-  

Par leur disponibilité en cour de récréation ou dans leur bureau lieu d’écoute, les médiateurs préviennent les conduites à risque et ce, de façon individuelle ou collective. Ils oeuvrent pour une meilleure réussite scolaire des élèves en lien avec les enseignants et les professeurs principaux. Les médiateurs peuvent également aider les jeunes à construire leur projet professionnel : trouver un stage, les inciter à faire les démarches nécessaires à leur orientation, rencontrer le conseiller d’orientation-psychologue.

Respect de la règle
-  

Les médiateurs appellent au respect de la règle. En s’appliquant à faire prendre conscience de ses fondements et de sa nécessité, ils favorisent l’émergence de comportements responsables. Ils n’ont pas de pouvoir de sanction mais ils « préviennent » les conflits, toutefois les tâches de médiation ne sont pas réservées aux médiateurs. Il existe en effet une collaboration efficace avec le C.P.E. pour affiner la connaissance et le suivi des élèves. Ils sont présents dans différents lieux de l’établissement (la grille, récréation, demi-pension, etc) dans un esprit d’accueil et de dialogue avec les élèves en compagnie de surveillants, d’aides éducateurs ou d’autres personnels.

Protection de l’enfance
-  

Au-delà de leur rôle dans la lutte contre les violences en milieu scolaire, les médiateurs éducatifs détectent certaines situations relevant de la protection de l’enfance et constituent un relais institutionnel auprès de l’assistante sociale scolaire ou de la médecine scolaire. Les médiateurs éducatifs participent à l’élaboration de la réponse de l’établissement afin de répondre aux sollicitations des jeunes, leur présence à des réunions médico-sociales s’avère être judicieuse. Ils sont tenus au secret professionnel de par leur mission. Grâce à une prise en compte des difficultés rencontrées individuellement ou collectivement par les élèves, les médiateurs contribuent à diminuer le nombre des passages à l’acte. En effet, la médiation entre élèves et le cas échéant entre adulte(s) et élève(s) est un outil essentiel des médiateurs éducatifs.

Mise en place de projets
-   En liaison avec les différents acteurs du collège, les médiateurs éducatifs peuvent mettre en place des projets (ateliers citoyen’attitude,etc) visant à faire des élèves des adultes responsables. Dans ce but ils s’efforcent de conduire à une prise de conscience de l’importance d’une bonne hygiène alimentaire et corporelle, des règles qu’impose la vie en société, des notions d’entraide et de solidarité, de la nécessité de construire un projet personnel. Associés aux différentes instances, les médiateurs éducatifs sont à même de rendre compte des difficultés ou des préoccupations particulières rencontrées par les élèves.

Coordination
-  

Les médiateurs éducatifs sont présents dans des établissements volontaires, dans le cadre d’un partenariat avec le Conseil général, qui prend la forme d’une convention annuelle relative à l’exercice des missions des médiateurs éducatifs. Leur action s’inscrit dans le cadre du Projet d’Etablissement. Les médiateurs éducatifs sont placés sous l’autorité fonctionnelle du chef d’établissement. Cela constitue un engagement pour le principal à travailler avec le médiateur. Et ce lien privilégié confère une légitimité à celui-ci.

Nommé par le Conseil général, le médiateur est placé sous l’autorité hiérarchique du Département, le Principal du collège exerçant son autorité fonctionnelle. Il conduit donc ses activités sous la responsabilité de ce dernier et intervient à sa demande en liaison avec les équipes et services du collège. Il apprécie les situations rencontrées, cible avec les acteurs concernés ses interventions, et leur fait part de son action. Le médiateur rend compte régulièrement de ses activités au chef d’établissement qui en informe le Service des Actions Educatives.

Des groupes de suivi et d’échanges de pratiques, animés mensuellement par des psychologues, aident les médiateurs à cerner les questions complexes soulevées sur le terrain sensible de la citoyenneté, l’estime de soi et le respect d’autrui.

En savoir plus
-  

Renseignements : Yamina El Assal 01.47.29.41.96 Conseil général des Hauts-de-Seine - Actions éducatives Hôtel du Département- Bâtiment de l’extension 28 boulevard Emile Zola - 92020 Nanterre cedex

mis en ligne le dimanche 29 mai 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats