Se retenir ? Mauvais pour la santé

Se retenir ? Mauvais pour la santé

ON passe son temps à le dire à ses enfants : se retenir d’uriner est très mauvais pour la santé. Or lorsqu’ils sont scolarisés, en primaire par exemple, il n’est pas rare que les enfants se retiennent toute la journée. Et filent aux toilettes dès qu’ils sont arrivés à la maison. Problème : une vessie qui ne se vide pas complètement ou pas assez souvent est sujette à des infections. Un enfant doit pouvoir totalement vider sa vessie cinq ou six fois par jour, dont deux ou trois fois, donc, pendant le temps scolaire. Dans les services de pédiatrie et d’urologie, il y a de nombreuses fillettes qui viennent consulter pour des infections urinaires, comme des cystites, ou des problèmes de fuite. Comme elles évitent de s’asseoir sur la lunette, elles ne vident pas assez leur vessie. Les garçons, eux, se retiennent d’aller à la selle et souffrent de problèmes de constipation, qui peuvent conduire à des constipations chroniques. Les adultes - parents, enseignants et médecins - le savent bien : pour avoir envie d’aller aux toilettes, il faut des conditions d’hygiène correctes, de l’intimité et de la tranquillité. Et c’est loin d’être respecté partout à l’école (lire les témoignages ci-dessous). D’autre part, on connaît aussi tous les bénéfices, pour la santé, de se laver les mains, avec savon et eau chaude, lorsqu’on sort des toilettes et avant d’aller à la cantine ou d’attraper son goûter à pleines mains. Il va sans dire qu’on en est loin, dans les écoles, les collèges et les lycées français. C. V.

mis en ligne le vendredi 27 mai 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats