IGEN RAPPORT : LES EFFETS DE LA SEMAINE DE 4 JOURS

LIRE LE RAPPORT

INTRODUCTION

1.- Des études et des recherches sur les effets de la semaine de quatre jours 2

-  1.-1.- Les données statistiques : un développement ralenti 2
-  1.-2.- Une étude d’opinion : des parents et des enseignants plutôt favorables à la semaine de 4 jours 4
-  1.-3.- Une étude sur les résultats scolaires : des effets non significatifs 6
-  1.-4.- L’approche chrono biologique et chrono psychologique : une position plutôt réservée sur la semaine de 4 jours, mais fondée sur des résultats de recherche peu assurés 8

2.- Le rapport de l’Inspection Générale de l’Education nationale : « L’aménagement des rythmes à l’école primaire » (janvier 2000)

-  2.-1.- Quelques rappels statistiques
-  2.-2.- Une réflexion pédagogique préalable quasi inexistante 13
-  2.-3.- Des effets et des conséquences contrastés 13
-  2.-4.- Des préconisations nuancées mais plutôt défavorables à la semaine de 4 jours 14

3.- Quelques situations actuelles

-  3.-1.- Les départements du Rhône et de la Loire : un choix qui semble irréversible 15
-  3.-2.- Paris : un quiproquo significatif 17

4.- Conclusion et recommandations

-  4.-1.- L’aménagement du temps scolaire : une question qui a peu évolué 19
-  4.-2.- L’aménagement du temps scolaire : une question qui reste sensible 19
-  4.-3.- La semaine de quatre jours : l’aménagement du temps scolaire le plus répandu 20
-  4.-4.- La semaine de quatre jours : un dispositif irréversible et plébiscité par les familles et les enseignants lorsqu’il est mis en place 20
-  4.-5.- Une organisation scolaire peu réfléchie, un dispositif peu contrôlé 21
-  4.-6.- Des interrogations en terme d’apprentissages scolaires 22
-  4.-7.- Un suivi global à mettre en place 23 Recommandations 24

mis en ligne le dimanche 22 mai 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats