Journée mondiale “sans tabac” du 31 mai 2005

Journée mondiale “sans tabac” du 31 mai 2005 NOR : MENE0500972C RLR : 554-9 CIRCULAIRE N°2005-079 DU 10-5-2005 MEN DESCO B4


Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’éducation nationale ; aux chefs d’établissement ; aux directrices et directeurs d’école

Le décret n° 91-410 du 28 avril 1991 fixe au 31 mai la date de la “journée sans tabac”. Cette manifestation, placée sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé, a pour thème en 2005 “Professionnels de santé et tabagisme”. Elle revêt cette année une importance particulière, car la lutte contre le tabac constitue, dans le cadre du “plan cancer”, l’une des priorités du Président de la République. l Il convient tout d’abord de rappeler un ensemble de données convergentes concernant les comportements de consommation qui doivent être portées à l’attention des équipes éducatives et des élèves (1). D’une manière générale, le tabac fait partie des substances psychoactives les plus expérimentées entre 12 et 18 ans (avec l’alcool et le cannabis) mais la consommation régulière est rare avant 14 ans. La consommation de tabac croît tout au long de l’adolescence, surtout la consommation régulière (définie comme le fait de fumer au moins une cigarette par jour). Celle-ci augmente de telle sorte qu’entre 12 et 18 ans le tabac devient la première substance psychoactive des jeunes. Elle passe ainsi pour les garçons de 1 % à 12 ans à 37 % à 18 ans et, pour les filles, de 0 % à 12 ans à 34 % à 18 ans. Quant à l’augmentation de l’expérimentation, définie comme le fait d’avoir déjà consommé une substance une fois dans sa vie, elle est surtout très sensible entre 12 et 14 ans et concerne autant les filles que les garçons. Elle passe pour les garçons de 22 % à 12 ans à 78 % à 18 ans et, pour les filles, de 16 % à 12 ans à 81 % à 18 ans. Même si la consommation de tabac a diminué entre 1999 et 2003 (diminution qui survient après une forte augmentation entre 1993 et 1999), le tabac reste la première substance psychoactive que les jeunes consomment régulièrement, et ce, très précocement.

LIRE LA SUITE DU BULLETIN OFFICIEL

mis en ligne le jeudi 19 mai 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats