Bac S : que de déceptions !

En baisse constante depuis 1995, la série S reçoit la moitié des bacheliers généraux, principalement des enfants de familles favorisées (40% d’enfants de cadres) et une majorité de garçons (55%).

Cette série des élites accueille aussi bien des déceptions. Selon une étude ministérielle, seulement 44% des jeunes y entrent par goût des matières scientifiques.

Pour un tiers des lycéens, l’orientation en S répond au désir de laisser le plus de portes ouvertes. C’est sans doute pourquoi les inscriptions en Deug scientifiques baissent : "l’intérêt pour le contenu des études dans lesquelles ils s’engagent est souvent moins marqué chez les bacheliers S inscrits dans une filière scientifique que chez ceux qui poursuivent dans d’autres filières" . 60% des bacheliers S s’inscrivent en université, 20% en Cpge et 20% en Iut ou STS.

Etude (en pdf)

mis en ligne le vendredi 15 avril 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats