Un pas de plus pour en finir avec la « malbouffe » à l’école

Enfin ! Depuis bientôt quatre ans, la FCPE réclamait la publication d’un décret d’application sur la qualité nutritionnelle des repas servis en restauration scolaire. Le texte a enfin été promulgué dimanche 2 octobre et est d’application immédiate pour les services de restauration de plus de 80 couverts par jour en moyenne sur l’année.

Ces règles visent notamment à assurer une alimentation diversifiée, une limitation des produits gras, une plus grande offre de fruits, légumes et produits laitiers, et une fréquence de présentation des plats. L’eau et le pain devront être mis à disposition à volonté et le sel et les sauces oubliés de la table...

Même si elle déplore qu’il ait fallu autant de temps pour que mesures de bon sens soient prises, la FCPE se félicite qu’enfin ces dispositions de prévention en termes de santé publique pour lutter contre la « malbouffe » et l’obésité de l’enfant, soient rendues obligatoires pour les quelque six millions d’élèves qui fréquentent chaque année les restaurants scolaires.

La patience et la ténacité ont finalement eu raison des lobbys économiques !

L’implication de la FCPE pour une restauration de qualité et ouverte à tous continue ! C’est localement, avec les élus de la FCPE en conseil d’école, que la bataille se mènera désormais.

mis en ligne le lundi 3 octobre 2011
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats