Rythmes : et maintenant ?

Sans surprise, le rapport du comité de pilotage de la conférence nationale sur les rythmes scolaires reprend à son compte les préconisations déjà portées par de multiples rapports antérieurs.

La FCPE, non membre de la dite conférence mais auditionnée à plusieurs reprises, y retrouve certaines de ses revendications comme :

-  9 voire 10 demi-journées de classe par semaine ;

-  une pause méridienne de 90 minutes pas moins pour tous les élèves ;

-  une véritable alternance 7 semaines de cours / 2 semaines de vacances tout au long de l’année.

Sur ces bases la FCPE est prête à prendre toute sa place pour construire des solutions laissant en partie la place aux possibilités locales et aux besoins des élèves, sans alourdir les journées des élèves et en tenant compte des moments où les élèves sont les plus réceptifs.

Mais malgré ce énième rapport, le ministre décide de ne rien décider ! Notamment concernant la semaine de 4 jours, bien qu’unanimement reconnue comme l’organisation la plus mauvaise pour les élèves, elle aura été imposée à tous les enfants du primaire depuis septembre 2008 sans que rien ne change malgré les demandes de l’académie de médecine et des députés rejoignant celles de la FCPE

Quant à l’alternance 7/2, le Ministre aurait pu prendre une disposition simple rallongeant dès 2011-2012 les vacances de la Toussaint comme une circulaire en direction des chefs d’établissements avant qu’ils ne fassent les emplois du temps pour qu’ils tiennent compte d’une garantie de pause pour les élèves le midi.

Il n’est pas admissible que le ministre continue à refuser d’entendre l’évidence ; la FCPE réclame les mesures qui s’imposent.

mis en ligne le mercredi 6 juillet 2011
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats