Pourquoi les enfants d’immigrés réussissent mieux à l’école que les autres ?

Entre 50 et 55 % des enfants dont la famille est originaire du Maghreb, d’Afrique sub-saharienne ou du Portugal obtiennent le bac, contre 64,2 % pour les enfants de famille non-immigrée, selon les données du ministère de l’éducation [1]. Le taux est de 33 % pour les enfants originaires de Turquie, mais de 66,8 % pour ceux dont la famille vient d’Asie du Sud-Est.

SUITE SUR LE SITE de L’observatoire des inégalités

mis en ligne le mercredi 22 juin 2011
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats