Le projet d’école : élément fédérateur

Le projet d’école : élément fédérateur

La loi de programmation et d’orientation pour l’école du 23 avril 2005 reprend la loi d’orientation du 10 juillet 1989 et fait obligation à chaque école d’élaborer un projet qui définit « les modalités particulières de mise en œuvre des objectifs et des programmes nationaux » compte tenu des situations locales et des besoins spécifiques de publics particuliers. Le projet d’école présente un ensemble d’objectifs concrets et réalistes, un plan précis et cohérent d’actions articulées entre elles et dont les effets sont évaluables et évalués. Le calendrier et la programmation en sont rigoureux. C’est le travail d’une équipe responsable décidée à mener des actions en commun. Les actions sont conçues explicitement pour permettre les apprentissages des enfants.

Le projet d’école est aussi un outil de communication. Il fait apparaître les échanges pédagogiques et les échanges de service entre l’école maternelle et l’école élémentaire, la programmation des contenus par rapport aux compétences de fin de cycle et aux besoins des élèves, la participation éventuelle des intervenants extérieurs en complémentarité avec l’enseignant et sous sa responsabilité pédagogique. Il prévoit les modalités pratiques de relations avec les parents qui participent à sa rédaction.

Textes officiels

Décret n°90-788 du 6 septembre 1990 : Organisation et au fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires

Circulaire n°90-039 du 15 février 1990 intitulée « Le projet d’école »

Circulaire n°2007-022 du 22 janvier 2007 : Les dimensions artistiques et culturelles des projets d’école et d’établissement

Décret n°2008-463 du 15 mai 2008 : Organisation et au fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires

Circulaire n°2008-082 du 5 juin 2008 : Organisation du temps d’enseignement scolaire et de l’aide personnalisée dans le premier degré

mis en ligne le mercredi 20 février 2008
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats