ERS : et l’École dans tout ça ?

Le ministre de l’Éducation nationale vient de présenter des « pistes » pour améliorer le fonctionnement des établissements de réussite scolaire, ou ERS. Il souhaite créer un programme de sport spécifique, multiplier les travaux d’intérêt général, et renforcer les partenariats avec la Protection judiciaire de la jeunesse, l’agence nationale du service civique, les équipes mobiles de sécurité et les conseils généraux.

Au-delà de ces effets d’annonce, la FCPE s’interroge : qu’en est-il des apprentissages ? Qu’en est-il de l’intégration de ces élèves dans leur établissement d’accueil ? Ces pistes ne pourront pallier le défaut de base des ces établissements : négliger l’éducatif et les apprentissages au profit du répressif !

Tous les acteurs du collège de Craon dans la Mayenne ont, en effet, dénoncé le traitement à part des élèves de l’ERS, entrant par une porte dérobée dans l’établissement, maintenus à l’écart des élèves du collège « normal ». Joli traitement à faire subir à des enfants en mal d’insertion que de les transformer en bêtes curieuses pour leurs pairs !

Pour la FCPE, les ERS ne sont que des Établissements de Relégation Scolaire.

mis en ligne le mercredi 24 novembre 2010
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats