CEL vu par le Ministère

Le site officiel du CEL


Les contrats éducatifs locaux ont six années d’existence. Signés entre les représentants de l’Etat et les collectivités territoriales pour une durée de trois ans, certains d’entre eux en sont à la « deuxième génération ».

A partir de trois finalités (épanouissement personnel, implication dans la vie sociale et réussite scolaire), sept objectifs généraux ont été fixés :
-  Le développement de l’inventivité et des aptitudes logiques ;
-  Le développement de la curiosité et de l’esprit scientifique ;
-  L’aptitude à la communication ;
-  La connaissance de son corps et sa maîtrise ;
-  Le développement de la sensibilité et de la créativité ;
-  L’amélioration des résultats scolaires ;
-  L’apprentissage de la vie collective et de la citoyenneté.

L’évaluation est une pièce essentielle du dispositif. Elle se situe à chaque étape du projet :
-  prédictive, au début (pour préconiser en fonction des résultats de l’audit)
-  formative, dans sa mise en oeuvre (pour ajuster en fonction du déroulement des actions)
-  sommative, à la fin (pour apprécier en fonction des résultats obtenus)

Chaque contrat éducatif local a fait l’objet d’une évaluation locale, menée le plus souvent collectivement au sein du comité de pilotage sous l’impulsion du coordonnateur.

Au plan national, la direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative a mis en place, depuis trois ans, un outil de suivi, validé par ses partenaires ministériels, permettant d’obtenir une « photographie » claire et précise du dispositif.

C’est cette vue d’ensemble, à l’instant « T » (décembre 2003), qui vous est proposée ici. Celle-ci n’est pas exhaustive mais s’appuie sur des renseignements concernant 87 % des contrats éducatifs locaux. Elle comporte parfois des tableaux comparatifs avec 2001, permettant d’apprécier les tendances « lourdes » des projets et les évolutions significatives.

Divisée en huit chapitres, cette étude s’appuie sur la logique du projet. Partant des préconisations issues des diagnostics, elle étudie successivement les objectifs, les actions, les acteurs, les bénéficiaires et finit par un regard sur les évaluations locales et les budgets. D’autres enquêtes plus approfondies pourront être menées, à la demande, sur des dossiers plus précis.

Ce document prouve que les politiques éducatives font vivre, sur les territoires impliqués dans les CEL, l’éducation partagée.

LIRE LE RAPPORT


LIRE RAPPORT 2005

mis en ligne le lundi 21 mars 2005
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats