Rythmes scolaires : à quand la conférence nationale ?

L’expérimentation que vient d’annoncer le ministre de l’Éducation nationale n’est pas une réponse aux questions que pose l’aménagement des rythmes scolaires en collège et lycée. Il s’agit d’une réponse au fait que de trop nombreux élèves arrêtent une pratique sportive à l’entrée du collège ou du lycée mais cette annonce n’apporte pas une solution générale à la surcharge de la journée scolaire dans le second degré.

Pour la FCPE, il est indispensable de respecter un maximum de 6 heures de cours en collège et 7 en lycée, une pause d’une heure et demi minimum au déjeuner et un total de 35 heures par semaine TTC (tous travaux compris).

En outre, les activités de l’après-midi n’étant pas obligatoires, cette organisation comporte un risque que certains jeunes se retrouvent désœuvrés hors de l’établissement dès 14h00... Il serait plus judicieux d’envisager un choix d’activités plus larges et surtout de limiter le temps que les élèves doivent consacrer aux devoirs à la maison.

La FCPE proposerait bien au ministre d’envisager la mise en place d’une semaine de 4 jours et demi dans une centaine de circonscriptions dès septembre 2010.

Elle attend avec impatience que le ministre fixe enfin la date de l’ouverture de la conférence nationale promise pour le mois de juin. Elle rappelle que tout aménagement du temps scolaire doit porter sur la journée, l’année et la semaine et associer dans une large concertation l’ensemble des acteurs concernés : parents, enseignants, collectivités territoriales et associations complémentaires.

mis en ligne le mercredi 26 mai 2010
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats