Il faut en finir avec les violences politiques à l’Ecole

Il faut en finir avec les violences politiques à l’Ecole !

Alors que le ministère de l’Éducation nationale affirme vouloir lutter contre la violence des élèves et l’absentéisme, la FCPE juge complètement déplacées les récentes annonces présidentielles.

La FCPE dénonce la violence que constitue la menace de l’éloignement de certains élèves proposé par le président de la République, qui souhaite que « les jeunes qui ne peuvent pas suivre une scolarité dans un établissement scolaire [soient] placés dans des établissements spécialisés et [fassent] l’objet d’un accompagnement scolaire spécifique ». Ce n’est pas en les excluant aujourd’hui qu’on intégrera ces jeunes dans la société de demain.

La FCPE s’oppose aussi à la violence que constitue pour les familles la suppression des allocations familiales agitée comme un chiffon rouge de façon récurrente. Les allocations familiales ne sont pas de l’argent de poche pour les élèves assidus.

Il faut ramener les responsabilités la où elles sont : que le gouvernement regarde ce qu’il est en train de faire, que ceux qui suppriment des postes et sacrifient la formation des enseignants cessent de se poser en redresseurs de torts !

Si la FCPE ne remet pas en cause sa participation aux États généraux de la sécurité scolaire, elle considère cependant que les annonces simplistes doivent cesser pour s’attaquer enfin aux réels problèmes de fond.

mis en ligne le jeudi 25 mars 2010
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats