SCV

Le service civique volontaire définitivement adopté au Parlement

Le service civique volontaire, qui veut toucher 10.000 jeunes de 16-25 ans dès 2010, a été définitivement adopté jeudi par le Parlement, lors d’un ultime vote, quasi unanime, du Sénat.

Seuls les sénateurs communistes n’ont pas approuvé la proposition de loi en ce sens du sénateur PRG Yvon Collin, craignant que le service civique ne serve qu’à "pallier le manque de formation pour les jeunes".

Le Haut commissaire aux Solidarités actives et à la Jeunesse, Martin Hirsch, a salué "un petit miracle républicain" en référence à ce quasi-consensus. Il espère que le service civique touchera "10% d’une classe d’âge soit 75.000 volontaires en 2014".

Plusieurs orateurs UMP, PS et centristes ont souligné que le service civique pouvait remplir le vide laissé par la disparition du service militaire obligatoire en 1996.

Ce service civique va s’adresser, sur la base du volontariat, aux jeunes de 16 à 25 ans, qui seront accueillis pour une période allant de 6 à 12 mois dans une association, une collectivité locale ou une ONG, en France ou à l’étranger.

Les missions seront multiples : rénovation de centres d’hébergement, aide aux victimes de catastrophes naturelles, activités de préservation de l’environnement, information sur la sexualité dans les établissements scolaires et "missions de défense et de sécurité".

L’indemnité versée aux jeunes sera intégralement attribuée par l’Etat. Elle pourra varier entre 540 et 640 euros mensuels et un décret en fixera les modalités. La période de service sera comptée dans le calcul des droits à la retraite.

mis en ligne le dimanche 21 février 2010
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats