Réformer le Lycée : Position de la FCPE 92

La FCPE 92 confirme la nécessité de réformer le lycée à la condition préalable et non négociable que celle-ci soit menée sans restriction de moyens.

Ses revendications pour le lycée général, technologique et professionnel, reposent, entre autres, sur une réforme axée sur les thèmes suivants :

-  Une réforme mettant le lycéen au centre du système éducatif notamment concernant les rythmes de travail,
-  Une réforme axée sur le pédagogique et non un habillage de la pénurie,
-  Un tronc commun de connaissances acquis dans toutes les filières pour la construction d’une culture commune,
-  Des enseignements spécialisés,
-  Un suivi rigoureux des élèves avec un renforcement de l’accompagnement individualisé,
-  Une orientation facilitée,
-  Un rééquilibrage des filières,
-  L’autonomie laissée aux élèves consignée dans un nouveau statut responsabilisant le lycéen,
-  Un conseil d’administration restant l’instance de décision pédagogique de l’établissement.

La première version de la réforme rédigée par le ministre précédent avait été largement condamnée par l’ensemble de la communauté éducative. La nouvelle version répond positivement à quelques uns de nos objectifs avec les heures d’accompagnement, la mise en place du tutorat, la possibilité de changer de filière et le conseil pédagogique.

Toutefois, malgré de réelles avancées, la réforme n’est toujours pas satisfaisante avec notamment le pouvoir donné au chef d’établissement sur les choix pédagogiques, la non prise en compte du collège dans la réforme, l’absence de moratoire sur les suppressions de postes, l’incohérence avec la réforme de la formation des enseignants.

La FCPE 92 demande au ministère d’enrichir le texte notamment sur la définition du service et de la formation des enseignants et la prise en compte du lycée professionnel dans la réforme

La FCPE 92 combattra toute tentative de diminution de moyens qui est l’axe privilégié par le ministère de l’éducation nationale.

La FCPE 92 appelle les parents élus dans les CA de lycée à se saisir de toutes les avancées désormais inscrites dans les textes pour améliorer concrètement les conditions d’études des lycéens et favoriser la réussite de tous : Développer les activités interdisciplinaires , favoriser d’autres modalités pédagogiques que le travail en classe entière, promouvoir les alternatives au redoublement.

mis en ligne le samedi 23 janvier 2010
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats