La semaine de quatre jours nocive pour la santé des enfants ?

LIRE LE RAPPORT DE L’ACADÉMIE DE MEDECINE

RAPPORT ADM - 96.1 ko

RAPPORT ADM

C’est la conclusion, quelque peu définitive, que tire l’Académie de médecine dans un rapport rendu public récemment. Quand les médecins se mêlent des rythmes scolaires de l’enfant...

Un lever trop matinal, des journées à l’école trop longues... La semaine de quatre jours ne trouve pas vraiment grâce aux yeux de l’Académie de médecine. Celle-ci vient de rendre un rapport saignant sur le sujet.

Où il apparaît donc que la semaine de quatre jours, qui est désormais la règle, depuis la réforme de 2008, n’est pas franchement bonne pour les enfants. Et l’Académie de s’expliquer : l’enfant arrive à l’école fatigué - et ce, “quelle que soit la durée de son sommeil”. 8h30 c’est bien trop tôt ; l’enfant n’est réveillé que vers 9h, et ne fixe son attention qu’entre 10 et 11h, puis 15 et 16h... Les journées sont bien trop longues, donc. D’autant que les parents ont un peu tendance à les rallonger encore, en y ajoutant activités sportives et culturelles.

L’Académie recommande donc de revenir à la semaine de quatre jours et demi - voire de cinq jours - “en évitant la désynchronisation liée à un week-end dont le samedi est libre”. Autre préconisation : évoluer vers un calendrier de sept à huit semaines de classe pour deux semaines de vacances.

Pour tenir compte des données biologiques de l’enfant, il faudrait selon le rapport, une année scolaire de 180 à 200 jours, contre 144 aujourd’hui dans le primaire, ce qui aurait pour corollaire une réduction des grandes vacances. Le temps quotidien de travail serait de 4 à 6 heures selon l’âge de l’élève, réparti sur 4 jours et demi à 5 jours de classe par semaine.

mis en ligne le jeudi 28 janvier 2010
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats