Fermer les écoles : mesure sanitaire ou stratégie de récupération ?

Fermer les écoles : mesure sanitaire ou stratégie de récupération ?

Au moment où l’épidémie de grippe A (H1N1) s’installe, pourquoi continuer à fermer les écoles quand tous les autres établissements, les lieux publics, les transports collectifs restent accessibles sans aucune restriction ?

Cette question, la FCPE n’est pas la seule à se la poser, puisque dans certains départements, les préfets ont manifestement cessé d’ordonner les fermetures de classes ou d’établissements.

Pourquoi les enfants scolarisés et leurs parents devraient-ils être les seules victimes de la peur du virus, provoquant de véritables casse-tête domestiques pour les familles qui doivent s’organiser en urgence pour faire garder leurs enfants quand ceux-ci ne sont pas malades, mais que l’école est fermée ?

Comment les ministères peuvent-ils se targuer de chiffres avérés alors que cette maladie ne donne pas lieu à une déclaration obligatoire ?

S’agirait-il, messieurs les ministres, d’une véritable mesure sanitaire visant à réduire l’expansion de la maladie, ou plutôt d’une stratégie en trompe-l’œil pour inciter les populations à se faire massivement vacciner ou pour mieux camoufler l’incapacité du système scolaire à remplacer les professeurs absents victimes du virus ?

La FCPE attend des arguments convaincants sur la nécessité de fermeture des écoles. Elle attend des mesures de solidarité nationale pour soutenir les familles devant garder leurs enfants. La FCPE sera attentive à ce que chaque cours manqué pour cause de fermetures soit rattrapé par tous les enfants, en classe, avec leur enseignant, une fois l’épidémie passée.

mis en ligne le mardi 24 novembre 2009
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats