Les syndicats informés des propositions sur la réforme des lycées

Les syndicats informés des propositions sur la réforme des lycées

Des "propositions" sur la réforme du lycée, notamment un "tronc commun" en première et des "enseignements d’exploration" en seconde, ont été présentées lundi aux syndicats d’enseignants et de chefs d’établissements, a-t-on appris au ministère de l’Education nationale.

Le directeur de cabinet de Luc Chatel leur a présenté la synthèse des propositions issues des discussions bilatérales avec les syndicats, qui sera soumise à l’arbitrage du ministre, a-t-on précisé dans son entourage.

M. Chatel, qui effectue un tour de France des lycées, peaufine la réforme annoncée le 13 octobre par le président Nicolas Sarkozy.

Selon ces propositions, les actuels enseignements de détermination (3H00 hebdomadaires) en seconde seront remplacés par des "enseignements d’exploration" de 1h30 chacun (sciences économiques et sociales, sciences de l’ingénieur...) pour permettre aux élèves d’explorer de nouvelles disciplines.

La classe de première va devenir plus générale, pour permettre une éventuelle réorientation des élèves. Un enseignement commun à toutes les séries (français, histoire-géographie, langues vivantes, EPS, éducation civique, juridique et sociale) sera mis en place, a précisé le Snes-FSU, premier syndicat du second degré.

La classe de terminale serait en revanche plus spécialisée.

L’une des questions délicates concerne les deux heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé, principale nouveauté de la réforme. "Ce soutien se fera au détriment des horaires disciplinaires. On ne sait pas quels enseignements vont être réduits", a indiqué le Snes.

Les horaires de langues vivantes 1 et 2 seraient globalisés et leur répartition laissée à l’appréciation du conseil pédagogique des lycées. Il pourrait y avoir en langues des "groupes de compétences" rassemblant des élèves de filières différentes, selon le ministère.

"Il s’agit de propositions. Rien n’est encore tranché", a-t-on souligné au ministère.

Les organisations syndicales seront reçues séparément à partir du 17 novembre au ministère pour arrêter les détails de la réforme qui sera présentée au Conseil supérieur de l’éducation le 10 décembre.

Un premier projet de réforme du lycée présenté par Xavier Darcos avait été retiré fin 2008 après des manifestations de lycéens.

mis en ligne le mercredi 11 novembre 2009
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats