Bientôt un « Code de la récré » ?

Bientôt un « Code de la récré » ?

Benjamin avait 10 ans quand on l’a retrouvé pendu dans les toilettes de son école. Parce que le « jeu de la serviette » a tué son fils, Magali Duwelz se bat depuis une dizaine d’années au sein de l’association SOS Benjamin contre les jeux dangereux qui se multiplient dans les cours de récréation. Mercredi, un tout premier rapport sur le sujet, rédigé par deux députés UMP, a été rendu public. « C’est un grand pas en avant pour nous », se félicite Magali Duwelz.

Informer les parents

Le document propose notamment de créer un groupe de travail interministériel afin de définir un plan d’action national. Mais aussi d’informer systématiquement en début d’année scolaire les parents des élèves de primaire et de collège sur les jeux du foulard, de la tomate ou encore du catch, qui connaît un succès grandissant chez les 11-13 ans, essentiellement des garçons. Le rapport recommande même de créer un « Code de la cour ». « Ce serait un règlement spécifique qui inclurait le respect du corps de l’autre, la liberté de jouer ou non », précise Cécile Dumoulin, coauteur du texte.

« Depuis trois ans, nous remettons à l’honneur dans des écoles partenaires la marelle, les billes, le jeu des sept familles. Cela permet d’occuper les élèves et d’éviter que des bagarres s’organisent », explique Magali Duwelz. Soulagée qu’enfin, les élus prennent le problème à bras-le-corps. Laure de Charette 20 MINUTES

mis en ligne le samedi 24 octobre 2009
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats