Rapport d’activités 2008 : « Enfants au cœur des séparations parentales conflictuelles »

Rapport d’activités 2008 : « Enfants au cœur des séparations parentales conflictuelles »

TOUT LIRE LA : http://www.defenseurdesenfants.fr/rapports.php

EXTRAITS Face à une société qui évolue en permanence dans ses configurations familiales depuis les années 70 entraînant une augmentation des divorces et des séparations et donc des contentieux familiaux, la situation des enfants au cœur des conflits parentaux nécessite une réflexion et une adaptation permanente du droit de la famille et des pratiques des professionnels intervenant auprès des familles dans ces moments difficiles.

Un enfant sur quatre ne vit pas aujourd’hui avec ses deux parents. C’est une réalité qui fait que tout enfant peut être amené à subir potentiellement des ruptures dans la continuité de sa vie quotidienne avec l’un de ses deux parents et à devoir reconstruire de nouveaux équilibres dans ses relations avec ce parent (résidence, rencontres,contacts...), tout en se trouvant parfois confronté à la présence de tiers partageant la vie de l’un ou l’autre de ses parents.

Cette nouvelle façon de vivre, marquée par une plus grande fragilité des unions, nécessite d’aider les parents à passer le cap de la séparation de la façon la plus pacifiée possible dans l’intérêt des enfants qui expriment à ces occasions leur souffrance de façon différente suivant leur âge (plaintes corporelles, angoisses, insomnies, troubles alimentaires, sentiment de culpabilité, agressivité...).

C’est ainsi que l’on ne peut pas manquer de faire le lien entre avec le rapport rendu l’an dernier sur les adolescents en souffrance * à une période délicate au cours de laquelle peuvent resurgir des souffrances non identifiées ou mal prises en compte dans la petite enfance.



-  Même séparés, les parents doivent assurer leurs obligations de parents

1. Le juge aux affaires familiales : garant des intérêts des enfants et du respect de leurs droits

-  La souffrance de l’enfant attisée par le conflit entre les parents

1. La banalisation du divorce tend à escamoter la douleur de la séparation

2. Le conflit ce grand dévastateur

3. Les parents en conflit ne sont plus en mesure d’assurer leurs tâches éducatives

4. Les désarrois des professionnels en prise directe avec le conflit

5. Les effets sur l’enfant d’une séparation parentale liée à des violences conjugales

-  L’exercice de la coparentalité par les parents séparés et ses difficultés

1. Une notion spécieuse : « le couple parental »

2. Les difficultés issues de l’exercice en commun de l’autorité parentale lors de la séparation

3. La résidence alternée, un exercice d’équilibre

4. Le maintien des relations personnelles entre l’enfant et chacun de ses parents est avant tout un droit de l’enfant

5. La médiation familiale, un outil d’avenir pour une parentalité responsable

6. Les discussions de coopération : le modèle suédois en matière de séparations parentales

7. Renforcer la « coparentalité positive »

8. Parcours de vies

-  Lorsque l’enfant est pris dans une escalade de conflits qui peuvent atteindre le paroxysme

1. Quand les relations parent-enfant sont sérieusement entravées

2. Les réponses judiciaires et leurs limites dans le cadre des conflits aigus ou durables

3. Quand le conflit met en danger l’enfant, le juge des enfants intervient pour mettre en place des mesures d’assistance éducative

-  Quelle place pour la parole de l’enfant dans la séparation parentale ?

1. Qu’en est-il du droit de l’enfant à être entendu par le juge aux affaires familiales ?

2. Que devient la parole de l’enfant ?

3. Lorsque l’enfant est entendu par le juge des enfants

4. Faut-il permettre à un enfant de saisir le juge aux affaires familiales pour une question qui le concerne ?

mis en ligne le mardi 21 juillet 2009
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats