Evaluation de CE1 : Les syndicats demandent de nouveaux dispositifs

Évaluation de CE1 : Les syndicats demandent de nouveaux dispositifs

"Les évaluations mises en place cette année ne sont pas un outil au service des élèves, des enseignants ou des familles" estime le Snuipp. "Leur mode de correction binaire ne permet aucune analyse des difficultés des élèves et constitue une régression par rapport aux évaluations précédentes".

L’esprit est le même au Se-Unsa qui demande lui aussi un nouvel outil d’évaluation. "Le SE-UNSA conteste la pertinence du dispositif mis en place cette année.

En effet, les mêmes objectifs pourraient être atteints par des évaluations portant sur des échantillons représentatifs. On échapperait ainsi au principal effet « pervers » de ces évaluations : un travail centré uniquement sur les mathématiques et le français au détriment des autres domaines d’enseignement".

Le syndicat souhaite aussi de nouveaux outils de remédiation.

"Les disparités des résultats entre académies mettent en évidence la nécessité de mener des politiques ambitieuses en matière de lutte contre les inégalités sociales de réussite scolaire.

Un effort particulier doit être fait en direction des départements d’outre-mer. Ces résultats ne font que confirmer des faits avérés. Il est maintenant urgent d’apporter des solutions efficaces".

mis en ligne le mercredi 8 juillet 2009
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats