Darcos ne voit "aucun inconvénient" au retour à la semaine de 4,5 jours

Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a indiqué mercredi qu’il ne voyait "aucun inconvénient" à ce que les écoles primaires repassent à un rythme de 4,5 jours par semaine, avec 3 heures de cours le mercredi matin, ainsi que le demande la FCPE.

"Moi, je ne vois aucun inconvénient à ce que, en accord avec les communes, les conseils d’école proposent de repasser à quatre jours et demi, j’y vois même beaucoup d’avantages", a déclaré à la presse M. Darcos à l’issue du Conseil des ministres.

"Je rappelle que j’ai laissé le choix aux conseils d’école de choisir soit quatre jours, soit quatre jours et demi. Dans le conseil d’école, vous avez les parents, vous avez les enseignants et vous avez les élus, et notamment les fédérations de parents d’élèves dont la FCPE", a-t-il rappelé.

"Je le répète, ce n’est pas moi qui ait choisi (...) ce sont les conseils d’école qui ont majoritairement choisi la semaine des quatre jours", a insisté Xavier Darcos.

Le président de la FCPE Jean-Jacques Hazan a annoncé mardi à Paris le lancement d’une "campagne nationale" pour un rythme scolaire en primaire de 4,5 jours, avec trois heures de cours le mercredi matin, au lieu de la semaine actuelle de 4 jours.

"La semaine de quatre jours, imposée par le ministre Darcos, densifie la journée de travail et est beaucoup trop fatigante pour les enfants", a expliqué M. Hazan au cours d’une conférence de presse.

mis en ligne le mercredi 4 février 2009
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats