Réforme du lycée : encore un rendez-vous raté !

Communiqué de presse 22 octobre 2008

Réforme du lycée : encore un rendez-vous raté !

Que reste-t-il de la grande et ambitieuse réforme annoncée pour le lycée ? Pas grand-chose.

Après plusieurs mois de déclarations d’intention et de discours pédagogiques, le ministre rend des arbitrages a minima. Restent les suppressions de postes et la précipitation.

La FCPE constate qu’une nouvelle fois, le ministre fait le contraire de ce qu’il annonce dans les médias.

La troisième et la seconde, qui forment pourtant le cycle de détermination, resteront des années de tri et de sélection des élèves, à forte connotation sociale. Il ne pourra en être autrement. Le maintien de la partition du lycée en deux voies étanches, générale et technologique, empêche le passage de l’une à l’autre ; le redécoupage de l’année limité à quelques heures ne résout en rien la question des erreurs d’orientation ; trois heures hebdomadaires mêlant orientation, travaux interdisciplinaires et accompagnement ne favoriseront pas l’autonomisation des jeunes. Et l’examen du baccalauréat ne sera pas réformé, alors qu’il conditionne la pédagogie de tout le lycée.

L’absence de formation professionnelle continue et la réduction de la formation initiale des enseignants montrent que l’ambition reste inexistante concernant l’individualisation de la prise en charge des élèves.

La FCPE, qui a toujours été force de proposition, déplore à nouveau que le ministre n’ait pas jugé utile d’associer les parents d’élèves à la réflexion sur le sujet.Elle se félicite néanmoins de n’avoir pas perdu de temps dans des concertations vaines puisque balayées d’un revers de main par le ministre.

mis en ligne le mercredi 22 octobre 2008
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats