L’Académie des sciences refuse que les sciences soient optionnelles en 2de

L’Académie des sciences refuse que les sciences soient optionnelles en 2de

L’Académie des sciences s’est inquiétée vendredi du projet du gouvernement de rendre optionnel l’enseignement des matières scientifiques autres que les mathématiques en classe de seconde, arguant de la place centrale de la science pour comprendre le monde de demain.

"Reléguer au rang de matière optionnelle l’immense champ des autres sciences - physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’univers - ne paraît pas concevable", selon l’avis publié par l’Académie.

L’institution fondée en 1666 par Colbert, qui veille par son statut à la diffusion la plus large des connaissances scientifiques, refuse que "nombre de lycéens" puissent "se soustraire à l’inestimable formation de l’esprit qu’entraîne, au travers des sciences de la nature, la confrontation raisonnée avec le réel".

"Les enjeux majeurs du monde à venir - santé, climat, alimentation, énergie, eau, risques - nécessitent une vision globale, où la compréhension de la science et de la technologie tient une place centrale", poursuivent les académiciens.

"L’Académie des sciences déclare avec force que les élèves de classe de seconde au lycée, général et technologique, doivent tous recevoir un enseignement de sciences", conclut l’avis.

Le projet de réforme, actuellement en discussion, a pour objectif de favoriser l’émergence d’un lycée plus souple et d’une plus grande autonomie des lycéens, avec moins de cours en classe pleine qu’actuellement, plus de suivi personnalisé, des "modules" par semestre et des possibilités de changer de dominante entre la seconde et la terminale.

Il s’agit d’installer une nouvelle seconde à la rentrée 2009, une nouvelle première en 2010 et une nouvelle terminale en 2011.

mis en ligne le samedi 4 octobre 2008
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats