APLV et syndicats demandent le report de l’épreuve de langue du brevet

APLV et syndicats demandent le report de l’épreuve de langue du brevet

"Nous exigeons que l’attestation du niveau A2 ne soit pas prise en compte pour l’obtention du DNB 2008. Nous proposons que, en cohérence avec la mise en application des programmes de Langues Vivantes rénovés, cette mise en place ne soit pas effective avant la session 2010". L’APLV, une association de professeurs de langues vivantes, avait lancé en janvier une enquête sur la connaissance des épreuves au brevet, à la suite de laquelle elle a demandé début mars un moratoire sur ces épreuves.

Une nouvelle étape a été franchie le 8 mars. L’APLV a rencontré les principaux syndicats (Snes, Snalc, Unsa, Sgen). A l’issue de cette réunion une déclaration commune demande le report. L’APLV justifie cette demande en arguant de la confusion créée par les termes, "l’évaluation des activités langagières est continue et ne doit pas donner lieu à la mise en place d’une épreuve ponctuelle particulière. En LV1, le contrôle continu effectué en cours d’année vise le niveau B1 du Cadre Européen et en LV2, le niveau A2 est en cours d’acquisition pour l’obtention du DNB. Comment évaluer en continu ce niveau A2 pour l’obtention du DNB à raison de 3 heures par semaine ?" et de "l’absence d’une vraie formation des professeurs à ce dispositif".

VOIR LIEN APLV

mis en ligne le mercredi 19 mars 2008
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats