Le cannabis envahit désormais les collèges

Le cannabis envahit désormais les collèges

Charles de Saint-Sauveur et Vincent Mongaillard

Le Parisien

Fumer du cannabis à 13 ans ? Cette pratique n’a aujourd’hui rien d’exceptionnel. Comme le montre notre enquête, la consommation de haschisch est en plein boom chez les collégiens. Les pouvoirs publics veulent tenter d’enrayer le phénomène.

ENTRE DEUX JOINTS, ils découvrent, en planant, le théorème de Pythagore ou les vers des « Femmes savantes ». Après les lycéens, c’est au tour des collégiens d’être frappés de plein fouet par la banalisation du cannabis. De plus en plus d’ados, dès la 5e, mais généralement en 4e et 3e, s’offrent, avec l’argent de poche de papa et maman, du shit, une drogue pas très chère, facile à se procurer.

Pas moins de 300 000 gamins âgés de 12 à 15 ans auraient déjà eu recours à la « fumette » qui nuit à la concentration en classe et peut avoir des conséquences néfastes sur les résultats scolaires, voire l’équilibre psychique des ados.

Davantage d’arrestations

Dans un livre à paraître le mois prochain et intitulé « Stop au tabac et au cannabis ! » (Ed. Odile Jacob), le tabacologue Gilbert Lagrue tire la sonnette d’alarme sur un phénomène qu’il juge « exponentiel ». « Depuis que le tabac a été ringardisé avec les campagnes d’information sur ses dangers, les jeunes, qui ont toujours besoin d’une transgression, se sont tournés vers le cannabis. La première cigarette est fumée en moyenne à 12 ans.

La première consommation de cannabis arrive un an à dix-huit mois après, c’est-à-dire avant 14 ans. Plus le premier joint est précoce, plus le risque de dépendance est important », constate ce spécialiste. « Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas forcément plus de consommateurs dans les établissements difficiles de banlieue. Les fils de cadres sont davantage consommateurs que les fils d’ouvriers », observe Marie Choquet, chercheuse à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. Huppés ou classés en ZEP, tous les établissements abritent des amateurs de pétards... mais aussi des apprentis dealers. Il y a une dizaine de jours, trois élèves d’un collège de Vélizy (Yvelines) ont été interpellés, soupçonnés de trafic de résine de cannabis. L’heure est au rajeunissement des acheteurs et des revendeurs.

En 2006, 158 « usagers-trafiquants » âgés de 15 ans ont ainsi été arrêtés en France, soit 50 de plus que l’année précédente ! Face à ce tableau noir, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) s’apprête à présenter son plan d’attaque, visant notamment à sensibiliser les parents qui ont parfois tendance à fermer les yeux.

mis en ligne le mercredi 5 mars 2008
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats