Communiqué de presse : Nouveaux programmes, les grands-parents retrouvent leur école !

Nouveaux programmes, les grands-parents retrouvent leur école !

21 janvier 2008

Xavier Darcos a présenté le projet des nouveaux programmes pour l’école primaire.

La FCPE attend que de profondes modifications soient apportées à ce projet. Elle demande au ministre qu’une concertation avec les parents d’élèves et toute la communauté éducative soit engagée dans les plus brefs délais. Elle refuse que la seule consultation des enseignants se fasse sur le temps scolaire des enfants.

La FCPE déplore un retour en arrière et dénonce les orientations conservatrices données à ces programmes :

-  Disparition des cycles via une programmation annuelle des enseignements de la petite section au CM2. L’école retrouve une organisation par niveau. Est-ce la clarté que le ministre voulait pour les parents ? La FCPE réaffirme son attachement à la logique pédagogique des cycles.

-  Remarquable absence de grille horaire : le ministre ne donne aucune grille horaire sur la répartition des enseignements alors qu’il vient de supprimer 72 heures. Cet oubli est éloquent. Le flou persiste, le ministre ne répond toujours pas aux demandes d’éclaircissement de la FCPE sur la répartition des heures à la rentrée. Plus que jamais, la FCPE exige une réponse sur ce point déterminant.

-  Le Ministre pense-il qu’ajouter une heure de sport par semaine compense la perte de deux heures d’enseignement hebdomadaire ? Veut-on faire courir plus et apprendre moins ?

-  La FCPE est très inquiète de l’apparition de la morale dans les programmes et ce, dès la maternelle. A quelle morale se réfère le ministre ? En tous les cas pas celle qui a pour objectif de faire de l’enfant un être autonome et citoyen. Quelle intention politique y a-t-il derrière le fait d’introduire dans les programmes pour les élèves de CM2 les règles d’acquisition de la nationalité française ?

A la rentrée 2008, l’enfant ne sera plus au centre du système éducatif. Il sera redevenu ce qu’il n’aurait jamais dû cessé d’être pour certains conservateurs : un élève formaté par l’école, soumis à l’autorité des adultes, et conditionné à se lever promptement au moindre signal !

Contact presse : Laurence Guillermou, tel 01 43 57 16 16

mis en ligne le jeudi 21 février 2008
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats