La FCPE s’oppose à la publication sur internet du palmarès des écoles primaires : ce ne sont pas les bons élèves qui font les bonnes écoles

La FCPE s’oppose à la publication sur internet du palmarès des écoles primaires : ce ne sont pas les bons élèves qui font les bonnes écoles

Communiqué de presse de la FCPE du 18 décembre 2007

La FCPE s’oppose à la publication sur internet, annoncée par le ministre, des résultats des élèves aux évaluations nationales en CE1 et CM2 dès 2009. Elle regrette que disparaisse ainsi l’objectif premier des évaluations, qui était de détecter les difficultés des élèves pour y apporter des remèdes, au profit d’un jugement de valeur sur le niveau atteint.

Pour la FCPE, les résultats synthétiques des évaluations doivent être analysés au sein des écoles et discutés en conseil d’école pour élaborer et ensuite modifier le projet d’école.

Une chose est de transmettre aux familles les résultats de leurs enfants, une autre est de rendre consultables par tous sur internet les résultats d’une école.

La FCPE s’interroge sur les raisons qui motivent cette décision. Qu’apporte concrètement une telle mesure au service public d’éducation à part la mise en concurrence des établissements scolaires ? La compétition entre établissements n’a pas sa place dans l’Education nationale !

Comment interpréter cette mesure au regard de la suppression de la sectorisation ? Il est à craindre que les équipes pédagogiques ne s’organisent pour « trier » leurs élèves et avoir de « bons résultats » afin de mieux s’attirer les « bons élèves ».

Pour la FCPE, il serait plus profitable que, dans les écoles, plus de temps soit pris pour exposer individuellement aux familles les résultats de ces évaluations, plutôt que d’avoir recours à une information de masse qui laisse libre cours aux interprétations erronées et abusives.

mis en ligne le mardi 18 décembre 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats