BAC PRO : communiqué de presse X DARCOS

Les baccalauréats professionnels en trois ans participent à la valorisation de l’enseignement professionnel

Communiqué de presse - Xavier Darcos 28/11/2007

L’enseignement professionnel, qui scolarise 30 % des lycéens, constitue une voie de réussite à part entière du système éducatif aux côtés de la voie générale et de la voie technologique.

La filière professionnelle comprend depuis sa création, en 1985, un baccalauréat dont la durée de préparation est de 4 ans après la sortie du collège, et non trois ans comme c’est le cas pour la voie générale ou technologique.

Alors que la Nation s’est fixé comme objectif d’amener 80 % d’une génération au bac et que les attentes en termes de qualification professionnelle sont de plus en plus fortes, ce cursus d’une durée de quatre ans limite aujourd’hui le nombre d’élèves de la filière professionnelle susceptible d’atteindre le niveau du baccalauréat. Ainsi, sur 100 élèves entrant en B.E.P., seuls 39 arrivent jusqu’au baccalauréat professionnel.

Le baccalauréat professionnel en trois ans constitue donc un des éléments importants de la valorisation de l’enseignement professionnel voulue par Xavier Darcos.

Cette évolution de l’offre de formation induira une meilleure cohérence des filières professionnelles en créant des passerelles supplémentaires entre les deux grandes formations de l’enseignement professionnel que sont le C.A.P. et le Bac Pro. Ainsi :

Pour les titulaires de C.A.P., la possibilité de rejoindre le baccalauréat professionnel en cours de cursus sera créé. Ainsi les parcours en quatre ans resteront encore possibles. De même les élèves de seconde professionnelle (1ère année du baccalauréat professionnel 3 ans) qui ne souhaiteraient pas aller jusqu’au Bac Pro pourront rejoindre la seconde année de C.A.P. Le B.E.P. sera rénové, permettant ainsi une vraie insertion professionnelle sera délivré à l’issue de la classe de première professionnelle (2nd année de Bac Pro en trois ans).

Par ailleurs, la généralisation du Bac Pro sera aussi l’occasion d’enrichir l’offre de formation de niveau IV, et conduira à la création de filière Bac Pro dans des établissements qui n’en ont pas pour l’instant.

La construction des nouveaux cursus de Bac Pro en trois ans, qui a commencé en 2001, se fera progressivement, en pleine concertation avec les représentants des branches professionnelles, dans le cadre des commissions professionnelles consultatives. La particularité de chaque champ professionnel sera ainsi respectée.

mis en ligne le jeudi 29 novembre 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats