Déclaration concernant les rythmes scolaires //FCPE Languedoc-Roussillon

Déclaration concernant les rythmes scolaires FCPE Languedoc-Roussillon

Déclaration liminaire du comité régional FCPE CAEN du 3 octobre 2007 :

Après la suppression de la sectorisation, la remise en cause du collège unique, le Ministre de l’Education Nationale a annoncé jeudi dernier, la suppression de l’école le samedi matin.

La FCPE régionale s’étonne de cette décision unilatérale, précipitée, annoncée sans aucune concertation préalable. Nous rappelons que notre fédération est un partenaire incontournable. En effet, notre connaissance du terrain, du système éducatif et de l’histoire de celui-ci, ainsi que notre représentativité pourraient éclairer les débats si ceux-ci existaient.

La FCPE réclame depuis des années une réflexion globale sur les rythmes scolaires. Ceux-ci doivent tenir compte des rythmes biologiques des enfants et des jeunes dans leur diversité. La prise en compte des besoins des enfants et des jeunes est une des revendications premières de la FCPE.

Toute nouvelle organisation du temps scolaire doit être l’aboutissement d’une réflexion approfondie et d’une véritable concertation avec tous les partenaires de la communauté éducative : les parents, les collectivités, les enseignants, après avoir recueilli les conseils de spécialistes : chrono-biologistes, pédiatres, sociologues...

Il faut rappeler que lorsqu’il y a un réel débat sur ce sujet, l’adhésion des parents à la semaine des 4 jours n’est que moyennement positive. Nous constatons au contact des parents que l’opinion n’est pas aussi tranchée que les sondages le laissent entendre.

D’autre part, si cette décision n’est pas assortie d’un transfert au mercredi matin ou d’un raccourcissement des vacances, cette mesure réduira le nombre d’heures de classe.

La FCPE rappelle qu’elle ne demande pas moins d’école pour les élèves de la région, mais une école qui réponde mieux à leurs besoins en matière d’apprentissages.

mis en ligne le vendredi 5 octobre 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats