Admirateurs de la SS et conseillers sur Guy Môquet

Guy Môquet croise à nouveau les admirateurs d’Hitler

Alors que le principe même de la lecture de la lettre de Guy Môquet est remis en question, particulièrement chez les historiens et les professeurs d’histoire-géographie, voilà que Le Monde dévoile que le support pédagogique prévu pour cette journée sent mauvais. Le ministère avait prévu d’envoyer dans les lycées un documentaire de 2 minutes pour qu’il soit projeté le 22 octobre. Selon Le Monde, les producteurs du film ont fait appel à une association de nostalgiques du IIIème Reich comme conseillers historiques. Les professeurs accepteront-ils que les élèves, sur le temps scolaire, aient l’obligation de regarder ce film ?


Article du Monde :

Les admirateurs de la SS et du IIIe Reich ont participé en août au tournage d’un film consacré aux derniers instants de la vie du jeune résistant communiste Guy Môquet. Ce documentaire de deux minutes, intitulé La Lettre, doit être projeté dans les lycées le 22 octobre, date anniversaire de son exécution par les nazis en 1941 à Châteaubriant. Le petit film accompagnera la lecture de la lettre, que Nicolas Sarkozy a exigée des enseignants.

Vent d’Europe est une association qui ne dissimule pas ses sympathies pour les faits d’armes de la SS.

Sa raison d’être est énoncée sur son site Internet : "La réalisation de manifestations et de documentaires historiques relatifs à la seconde guerre mondiale, par des amateurs et professionnels de l’armée allemande pour le devoir de mémoire." Gilles Ragouin, son trésorier, costumier à ses heures, a officié fin août à Senlis (Oise) en qualité de conseiller technique à la réalisation de La Lettre.

Selon lui, son association "n’a rien à voir avec l’idéologie nazie".

Pourtant, sur son site, elle multiplie les hommages à des unités de l’Allemagne nazie dont elle loue la bravoure. Ainsi du 919e régiment d’infanterie de la Wehrmacht et de son commandant le lieutenant-colonel Gunther Kiel, qui s’est illustré en 1944 sur la côte normande.

Gilles Ragouin n’a pas tardé à se féliciter de sa collaboration à La Lettre. "Chers camarades, écrit-il sur son blog, ce sont des membres de Vent d’Europe qui y ont participé comme conseillers techniques. Des photos vont suivre de cet événement exceptionnel", se réjouit-il.

De son côté, le producteur Thibaut Gast, de la société 24/25, assure avoir été floué. "Ragouin nous a été envoyé par la société Maratier, à laquelle nous avions loué les costumes. Nous ne savions pas qu’il était l’animateur d’une association nazie. C’est dégradant", dit-il.

Yves Bordenave

mis en ligne le samedi 15 septembre 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats