La carte scolaire reléguée dans les livres d’histoire dans trois ans

La carte scolaire reléguée dans les livres d’histoire dans trois ans

Xavier Darcos avait déjà annoncé vouloir « assouplir » la carte scolaire (qui impose à un élève de se rendre dans un établissement spécifique en fonction de sa zone de résidence) dès la rentrée prochaine. Le ministre de l’Education nationale précise mardi matin au « Parisien » qu’elle aura définitivement disparu d’ici « trois rentrées scolaires ».

« Nous devons, parallèlement, mettre en place les outils de régulation qui garantiront une vraie diversité sociale au sein des établissements scolaires », précise celui qui assure ne pas vouloir « installer le grand marché libéral de l’école ». Le ministre affirme ainsi qu’il demandera « aux établissements scolaires de veiller à la diversité sociale et géographique de leur recrutement, car c’est sur eux que doit peser l’obligation de mixité sociale, pas sur les familles ».

mis en ligne le mercredi 30 mai 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats