Les jeunes lisent un peu moins bien qu’en 2005

Les jeunes lisent un peu moins bien qu’en 2005 LE MONDE | 28.05.07 |

Selon les résultats 2006 des évaluations en lecture pratiquées dans le cadre de la Journée d’appel de préparation à la défense (JAPD), 78,7 % des Français âgés d’environ 17 ans sont des "lecteurs efficaces". Publiés dans une note de la direction des évaluations, de la prospective et de la performance du ministère de l’éducation nationale (DEPP) datée de mai, ces résultats sont issus d’épreuves que passent, chaque année, environ 800 000 jeunes des deux sexes.

Ces jeunes sont classés par niveau de compréhension de l’écrit, en huit "profils", regroupés en quatre catégories principales : lecteurs "efficaces", "médiocres", ayant de "très faibles capacités de lecture", éprouvant des "difficultés sévères". En 2006, la catégorie "lecteur efficace" est en baisse de 0,9 % par rapport à l’année précédente. Elle atteignait 79,6 % en 2005 et 79,5 % en 2004.

En 2006, la catégorie "lecteur médiocre" représente 9,6 %, contre 9,5 % en 2005 et en 2004. Les jeunes ayant de "très faibles capacités" sont 6,9 % en 2006, contre 6,6 % en 2005 et en 2004. Ceux éprouvant des "difficultés sévères" sont 4,8 % en 2006, contre 4,3 % en 2005 et 4,4 % en 2004. En raison de modifications méthodologiques en 2004, les comparaisons avec les années antérieures sont malaisées.

"ALERTER"

Les résultats 2003, "analogues à ceux observés les années précédentes", dénombraient 84 % des jeunes ne présentant "pas de difficultés particulières en lecture". Les premiers résultats datent de 2002, mais étaient fondés sur une collecte incomplète. Les chiffres 2006 montrent une légère érosion, qui deviendrait un décrochage si les prochains résultats s’avéraient également en baisse.

L’augmentation de 0,5 point, entre 2005 et 2006, des jeunes en grave difficulté de lecture rejoint les conclusions de l’enquête internationale PISA, qui décelait une évolution négative entre 2000 et 2003. Evolution qui, "comme celle constatée à la JAPD, ne peut être considérée comme très significative au plan statistique, mais doit alerter", commente la DEPP, qui prévoit d’apporter à la fin de 2007 "des réponses plus assurées".

Luc Cédelle Article paru dans l’édition du 29.05.07

mis en ligne le mardi 29 mai 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats