INFO FCPE 92

De nombreux mouvements ont vu le jour ces dernières semaines dans les établissements des Hauts-de-Seine en réaction aux décisions autoritaires qui s’imposent aux établissements et aux enseignants : diminution de la dotation horaire globale, suppressions de postes,... La FCPE92 a fait le constat de la dégradation de ces conditions de rentrée pour 2007.

La FCPE92 a dénoncé les orientations contenues dans la circulaire ministérielle de rentrée : désengagement de l’Etat, transfert aux collectivités territoriales sans contrepartie, remise en cause de la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans (apprentissage), remise en cause de l’unicité du service public au nom de « l’autonomie et de l’expérimentation », ...

C’est fort de ce constat que la FCPE92 a demandé à ses représentants dans les conseils d’administration des collèges et lycées d’émettre un vote négatif sur la répartition des moyens horaires (DHG). Notre désaccord est ainsi marqué face aux dotations insuffisantes pour maintenir ou améliorer les conditions d’enseignement dans notre département.

En revanche, la FCPE92 ne peut s’associer à des positionnements particuliers sur le statut de enseignants, portant notamment sur les rémunérations.

Selon le contexte local, elle appelle néanmoins ses adhérents à se mobiliser pour exiger que les conditions d’un service public d’éducation de qualité soient réunies.

La FCPE92 exige la révision à la hausse de la DGH 2007 ; des moyens d’enseignement ambitieux et un projet éducatif à la hauteur de l’indispensable réussite éducative et de l’épanouissement de tous les élèves.

mis en ligne le mercredi 14 mars 2007
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats