Interpellations de la FCPE au Conseil supérieur de l’éducation

Interpellations de la FCPE au Conseil supérieur de l’éducation

La FCPE a fait trois déclarations lors du CSE (Conseil supérieur de l’éducation) qui s’est réuni le 14 décembre.

Cahier des charges des IUFM

L’unique texte examiné ce jour-là portait sur le nouveau cahier des charges pour la formation des enseignants dans les IUFM. La FCPE a voté pour ce texte, après que ses amendements visant à renforcer la formation des enseignants au dialogue avec les parents ont tous été acceptés par le ministère.

Prévention de la délinquance

La FCPE s’est étonnée en séance de ce que, concernant la loi sur la prévention de la délinquance, le CSE n’ait pas été saisi alors que des articles du code de l’Education sont modifiés. Elle dénonce ce texte qui attribue à des élus politiques le pouvoir de contrôle et de police sur la vie des familles.

Note de vie scolaire

La FCPE a été à l’origine d’une déclaration commune demandant au ministre de l’Education nationale d’engager une procédure de modification législative pour supprimer la note de vie scolaire et de suspendre l’application de cette mesure en attendant.

Cette déclaration a été signée par la CGT, la CFDT, la FEP-CFDT, la FERC-CGT, la Ligue de l’enseignement, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNES-FSU, le SNUIPP-FSU, l’UNEF et l’UNL.


Contact presse : Laurence Guillermou, tel 01 43 57 16 16

mis en ligne le lundi 18 décembre 2006
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats