Note de vie scolaire : Communiqué FCPE CDPE 92

Communiqué

Les parents d’élèves de la FCPE 92 s’opposent à l’instauration de la note de vie scolaire dans les collèges.

Le Conseil Départemental des Parents d’Elèves FCPE des Hauts de Seine demande à ses délégués dans les conseils de classe et conseils d’administration des collèges, d’affirmer leur opposition à la mise en place de la note de vie scolaire (déclaration liminaire et/ou motion) à l’occasion de la tenue des conseils de classe du premier trimestre.

Le CDPE 92 rappelle que le Conseil Supérieur de l’Education, instance nationale où tous les membres de la communauté scolaire sont représentés, avait refusé ce texte par 20 voix contre et 0 voix pour. Monsieur le Ministre a tout de même souhaité la mise en place de ce texte malgré l’avis contraire « des sages » de ce conseil.

Le CDPE 92 dénonce :

-  l’attribution de cette note qui comptera pour le brevet des collèges alors qu’elle ne s’appuie sur aucun critère objectif.

-  cette note introduit une confusion entre le travail de l’élève et la discipline.

-  cette note entend faire jouer un rôle plus répressif qu’éducatif aux professeurs principaux et aux Conseillers Principaux d’Education.

-  cette note est contraire aux principes éducatifs, elle sera contre productive en stigmatisant davantage des élèves souvent en difficulté scolaire.

-  les moyens de sanctionner ou de récompenser les élèves en fonction de leur attitude par rapport à la vie scolaire existent déjà.

Le Ministre a voulu par cette note, réaffirmer une volonté du tout répressif.

Nous demandons à Monsieur le Ministre de l’Education Nationale d’annuler cette note de vie scolaire.

En attendant, nous demandons à l’ensemble de la communauté éducative des collèges de refuser de participer à l’attribution de cette note de vie scolaire aux élèves.

mis en ligne le samedi 2 décembre 2006
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats