Lettre ouverte d’un collectif de professeurs et CPE pour refuser d’appliquer la note de vie scolaire

A l’attention de M. Roland Debbasch,

Monsieur le directeur général de l’enseignement scolaire,

Nous avons pris connaissance de la circulaire 2006-105 du 23-6-2006, relative à la note de vie scolaire applicable à la rentrée prochaine et l’avons lue attentivement.

Nous sommes conscients de notre devoir d’application des lois eu égard à notre statut d’agents de la Fonction Publique. Toutefois, nous vous faisons part, comme vous le suggérez à la fin de la circulaire citée ci dessus, d’évidentes difficultés d’application.

Il nous semble essentiel d’évaluer et de sanctionner le comportement de nos élèves au sein de l’établissement scolaire pour les accompagner dans leur vie de citoyen, mais cela nous paraît être incompatible avec l’attribution d’une note totalement subjective.

Par ailleurs, nous avons choisi comme axe principal de notre projet d’établissement la responsabilisation de l’élève face à ses actes (apprendre à l’élève à reconnaître ses erreurs nous semble plus intéressant que l’inciter à paraître conforme à l’image de l’élève respectueux des règles) ainsi que l’éducation au développement durable (avec ce que cela implique en terme de réflexion sur l’équité sociale et la notion de solidarité).

Pour toutes ces raisons, nous demandons à ce que soit reconnu notre statut d’objecteurs de conscience face à cette note de vie scolaire, et ce pour nous permettre de rester en adéquation avec la mission d’éducateur que nous avons choisi d’assumer au quotidien.

En espérant que vous saurez prendre cette requête en considération, nous vous adressons l’expression de nos salutations respectueuses.

L’équipe éducative du collège

mis en ligne le vendredi 14 juillet 2006
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats