La contraception progresse chez les mineurs

Près de deux mineurs sur trois (68% des 15-19 ans) déclarent prendre la pilule et 56% ont recours au préservatif, précise une enquête du Ministère de la santé.

Sur cette tranche d’âge, la "pilule du lendemain" (Norlevo) est assez répandue : une femme sur trois y a déjà eu recours. Le nombre d’IVG chez les mineures progresse mais reste bas : il est passé de 8 751 cas en 1990 chez les 15-17 ans à 11 517 en 2004, ce qui représente 1% des femmes concernées. On notera enfin le parallélisme de l’évolution de la natalité et de l’IVG : les deux augmentent au même rythme, ce qui devrait rassurer les populationnistes.

Etude de la DRESS (en pdf)

mis en ligne le mercredi 4 octobre 2006
par ML



  
BRÈVES

Free counter and web stats